andorre-paradis-fiscal.com

Résidence SANS permis de travail

Vous trouverez ci-dessous un bref résumé relatif à la procédure de résidence sans permis de travail en Andorre mais il est évident qu’une étude personnelle approfondie est nécessaire dans la mesure où le cas de chaque personne est spécifique.

L'obtention de la résidence fiscale à Andorre nécessite de pouvoir démontrer disposer d'une certaine fortune personnelle en y effectuant des investissements d'un montant de 400.000 € minimum.
Mais elle permet de bénéficier d'une fiscalité particulièrement attractive puisqu'il n'existe aucune imposition directe sur les personnes physiques optant pour le statut de résidence sans permis de travail.
Les résidents sans permis de travail, doivent réaliser un investissement de 350 000 € à Andorre (sous la forme de dépôt bancaire sur compte personnel du résident ou sous la forme de l’achat d’un bien immobilier dans la principauté ou bien encore dans le cas d’un investissement de ce même montant dans une société andorrane). Et déposer à l’INAF une caution de 50 000 € (+ 10.000 € par personne à charge) qui n’est pas rémunéré mais qui vous sera remboursé si vous quittez définitivement Andorre.
Ils obtiennent le statut de résident A, B ou C :
   - « A » pour les personnes qui vivent simplement à Andorre sans y travailler.
   - « B » pour les personnes ayant des activités internationales et ne tirant pas de revenus d’activités locales.
   - « C » pour les artistes internationaux ou les personnalités reconnues internationalement (sportifs, chercheurs…).

Enfin les résidents sans permis de travail doivent avoir une présence à Andorre d’un minimum de 90 jours par an et justificatifs d'assurance maladie, invalidité et retraite. Pour les personnes assurées par la Sécurité Sociale française, il peut s'agir du régime général ou du régime spécial agricole.

Ils bénéficient de la protection territoriale et du permis de conduire Andorran sans points (il suffit de le faire convertir).